Materiel Medical et tuto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Materiel Medical et tuto

Message par Hunterhawks le Mar 18 Aoû - 19:43

Présentation : Voici la brochure explicative du matériel médical afin que tout soit clair pour les Medecin.

Les médecins rappellent qu'il faut, avant d'appliquer tout matériel médical, vérifier les constantes du patient. Pour cela, faites un "check pulse" et "check blood pressure". En cas de tout doute sur l'état du patient, demandez au médecin de l'équipe ou au responsable sanitaire. Évitez de transporter un blessé par balle avec une plaie encore ouverte; le patient se viderai en quelque minute de son sang. prenez le temps de le soigner puis transportez le en lieu sure pour un bilan complet et supplémentaires même si la victime est inconsciente

Les catégories de matériel :
Bandages / Brûlure / Fracture / Drogues / Liquides / Respiratoire / Autres.


Bandages :
1. Bandages (Standard) : ce type de bandage pour soigner une petite plaie. Elle ne représente pas un réel danger mais doit être pansée pour éviter les complications.

2. Gauze : ce type de bandage pour soigner complètement une plaie de moyenne ou grande taille. Ces dernières blessures peuvent causer des dégâts irréversibles si elle n'est pas traiter en priorité. Notez qu'avec une plaie large non soignée dans les 5 minutes, le corps du blessé se vide de son sang jusqu'à être en arrêt cardiaque.

3. Bandage (Elastic) : Il faut utiliser ce type de bandage après avoir poser les bandages standards ou moyens/larges afin de les maintenir sur la blessure. Attention, sans un bandages élastique, les plaies peuvent se rouvrir en cas d'efforts importants. Les bandages dits normaux ont le défaut de ne pas être à 100% efficace et se décolle facilement.

4. Bandage Hémostatique : Bandage spécifique pour soigner, ou retarder l'effet de plaie avec un saignement important.


Drogues : 
5. Morphine : Cette drogue sert en premier lieu à apaiser les douleurs du patient. Mais en contre-partie, elle fait baisser le rythme cardiaque du patient. Il faut donc l'appliquer uniquement si le poux et la pression artérielle est apte à recevoir. Ne pas appliquer si le poux est dans un état "Weak" et si la pression artérielle est en dessous de 50.
6. Épinéphrine : Plus couramment appelé "Adrénaline" cette substance a pour effet d'augmenter la fréquence cardiaque et la pression artérielle d'un stade sur le patient afin de pouvoir le réveiller d'un coma ou de lui "rebooster" le cœur / la pression sanguine, il est impératif de n'en donner qu'une à la fois, le patient peut être conscient ou inconscient. Le medecin doit être assigné à faire un massage cardiaque (RCP), lors de l'injection.

7. Atropine : Cette drogue ne fait que diminuer la fréquence cardiaque d'un stade ainsi que la pression sanguine, elle n'est à utilisé que lorsque le patient a été exposer à des gaz toxique ou chimique afin de réduire la propagation de la toxine, le patient est conscient ou inconscient, l'Atropine est un produit extrêmement dangereux comparable à de l’héroïne.

Liquides :
8. Saline IV : Liquide fournit en poche de (250/500/1000) ml et peux être appliquée dans n'importe quelle situation pour combler le manque de sang. Malgré tout, le patient sera fatigué et ne soutiendra aucun effort intense. Il pourra tout de même poursuivre la mission.

9. Blood IV : Liquide sanguin fournit en poche de (250/500/1000) ml. Il ne peut être stocké dans un sac car il devient périssable avec le temps. On estime à 30 minutes la validité d'une poche de sang. Cette dernière remet sur pied une personne blessé et n'endommage pas ses facultés. Elle n'est utilisable uniquement dans les hôpitaux

10. Plasma IV : Liquide fournit en poche de (250/500/1000) ml. Il peut être stocké dans un sac pour un certain laps de temps car il devient périssable avec le temps. On estime à 4 heures la validité d'une poche de plasma. Il permet en outre de rétablir un poux adéquat rapidement. Grâce à ce "boost", le patient est sur pied en peu de temps et ne perd pas ses facultés.

Autres :
11. Tourniquet (CAT) : Le garrot a pour effet de ralentir la perte de sang jusqu'à qu'un bandage soit posé sur la plaie, mais si vous laissez le garrot sur le membre du patient plus de 5 minutes, vous causerez beaucoup plus de dommages qui peuvent être à terme, irréversible. De plus, les facultés physiques de la personne seront réduites. Malgré cela, il faut toujours poser un garrot sur le membre touché pour stopper une hémorragie et pouvoir soigner sans qu'il perde trop de sang et nécessiter une transfusion. 

12. Trousse de premiers soins / Trousse Chirurgicale :
Ces kits médicaux permettent à un Médecin de soigner le patient de A à Z mais ces kits sont utilisables seulement dans des hôpitaux, le patient sera totalement guérit de ses blessures. Il peut suturer en outre des blessures.


Les différents types de blessures et leur gravité


Le corps du patient est divisible en 6 partie distinctes, classifiées par ordre croissant de gravités :
- La tête,
- Le torse, protégé par le gilet par-balle, n'a que très peu de chance d’être touché par un tir de balistique direct. Cela dit, l'atteinte d'un projectile de type Schrapnel n'est pas exclu et peut causer des damages importants. Il faut donc la soigner en priorité cette partie du corps. De plus, les organes vitaux y sont présents dont le cœur. En cas d’arrêt cardiaque, faites un RCP et injectez une dose d'atropine.
- Les Jambes , souvent blessées par écrasement ou par choc lors d'atterrissage trop violents en parachute. C'est une << zone mineure>> et peut être soigné en décalé grâce à l'usage de garrot. On peut très nettement remarquer cette zone de blessure en voyant un soldat tomber rapidement au sol et se coucher sur le coté après un rafale ennemie dans sa direction. Le patient perdra l'usage de ses jambes tant qu'il n'est pas soigné. 
- Les bras C'est une << zone mineure>> et peut être soigné en décalé grâce à l'usage de garrot. Elle fréquemment atteinte par des brûlure ou par une perforation balistique. 


Ces zones corporelles peuvent êtres atteintes par différents types de blessures:

Abrasions (ou éraflures)
Aussi appelé éraflures, ils se produisent lorsque la peau est frottée contre une autre surface rugueuse (par exemple des brûlure de corde et de genoux écorchés).
-Sources: chute, brûlure de corde (parachute ou rappel), Accident de véhicule.
Effets: la douleur légère - saignements très lents.

Avulsions
Se produit lorsque une partie d'un corps est arrachée de force, comme la perte d'une dent permanente ou un lobe d'oreille.
Sources: explosions, collision de véhicules, de grenade, de obus d'artillerie, mines anti-personnelles, ballistique, onde de choc, ou morsures.
Effets: la douleur est extrêmement élevée et le patient perd beaucoup de sang (dépend de la taille de la plaie).

Contusions
Ceux-ci sont le résultat d'un traumatisme énergique qui blesse une structure interne sans casser la peau. Coups à la poitrine, l'abdomen, ou à la tête avec un instrument contondant (par exemple un ballon de football ou d'un poing) peut causer des hémorragie interne.
Sources: balles, onde de choc, coups de poing, collisions de véhicules, chute.
Effets: la douleur importante modifiant la vision du patient (la rendant très claire et lumineuse), pas de saignement. C'est donc une blessure difficile à déceler.

Coupure ou déchirure
Blessure faite avec un instrument tranchant. Ils peuvent être aussi minimes qu' une coupure de papier ou aussi important que d'une incision chirurgicale.
Sources: collision de véhicules, grenades, explosions, des obus d'artillerie, onde de choc avec chute sur une carcasse ou des objets métalliques, poignardement.
Effets: la douleur importante, des saignements variables selon le type de plaie.

Lacérations
Celle-ci séparent la peau en produisant des plaie aux bords irréguliers. Elles sont produites par une force importante, exercée contre le corps.
Sources: collisions de véhicules, poinçons
Effets: la douleur vive, des saignements faible ou moyen (dépendant de la taille de la plaie).

Blessures de Vélocité
Elles sont causées par un objet entrant dans le corps à une vitesse élevée, généralement une balle ou petits pièces d'obus.
Sources: balle,grenades (essentiellement les Shrapnel), explosions, des obus d'artillerie.
Effets: la douleur extrêmement élevée, des saignements moyenne (dépend de la taille de la plaie).

Les perforations
Elles forment des plaies profondes étroites causées par des objets pointus tels que des clous, des couteaux et des éclats de taule ou de verre brisé.
Sources: coups, des grenades.
Effets: la douleur importante, des saignements lents.




Matériels pour Médecin

Bandages :
- 25 Bandages (Standard)
- 25 Bandages Gauze
- 20 Bandage (Elastic)
- 15 Bandage hémostatique

Drogues
- 15 Morphine
- 10 Epinéphrine

Liquides
- 11 Saline IV [250ml]
- 13 Saline IV [500ml]
- 14 Plasma IV [500ml]

Autres.
- 5 Tourniquet (CAT)
- 15 1er secours
- 5 trousse médical
information: tout civile pris avec de la drogue ira directement faire un tour en prison, la drogue serra saisi et écopera d'une amende
avatar
Hunterhawks
Admin
Admin

Nom Rp Thomas Hunter Wolf/H Métier Policier
Ville Kavala
Popularité : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum